LE PHOTOGRAM DU BRILLANT: SAILLANS.

Bonjour les Brillantes, bonjour les Brillants. Vous le savez depuis le Mégaphone de mardi, Noé Richard-Clément le photographe du brillant.fr et moi-même, nous nous sommes rendus à Saillans, et comme vous avez pu le lire nous avons eu l’occasion de donner la parole à des saillansons et saillansonnes croisés dans les rues de la commune, aujourd’hui suite de notre petit périple, mais comme le veut le Photogram du Brillant, place aux images…

Et pour commencer, place à quelques « impressions de voyage » :

Des ceps de vignes qui sentent bon la Clairette, des décors montagneux… Nous touchons au but.

Et un premier « habitant » plutôt paisible nous accueille avec une délicatesse presque chevaleresque.

Mais, avouons-le, avant d’entrer de plain pied dans Saillans, et après cette route éreintante, il nous fallait à Noé et moi, voir cette Drôme qui nous est si familière.

Rassasiés par la musique de la Drôme, par sa fraîcheur et revivifiés, nous quittons les bords de Drôme, et nous nous enfonçons dans le cœur vivant de Saillans.

Puis nous quittons cette foule, pour littéralement nous perdre dans la commune, nous nous promenons, le nez vers le ciel, nous humons les façades.

Et puis, et ce n’est pas à vous les amateurs du Photogram du brillant.fr que je vais l’apprendre, Noé et moi-même adorons nous intéresser à tous ces petits détails qui participent eux-aussi à la personnalité des lieux que nous visitons, et ici à Saillans, nous nous sommes régalés.

  • Bonjour Monsieur… !
  • Oui, nous aussi… on vous aime !

Pour clore notre visite à Saillans, Noé et moi nous nous sommes dis que c’était vraiment l’endroit idéal pour se mettre au vert.

Et c’est sur ces « photosynthèses » que nous quittons Saillans, à deux sur notre petit scooter. Sa lenteur d’escargot laisse mes pensées divaguer.

Donc résumons, ils ne sont désormais que :

Et dimanche soir, il n’y en aura plus qu’ :

Alors, bon vote à toutes et tous. On parlera lundi de ce second tour de la présidentielle dans les colonnes du brillant.fr.

Photos : Noé Richard-Clément. Textes : Mathias Deguelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.