LE PHOTOGRAM DU BRILLANT: PONT DE BARRET.

Bonjour les Brillantes, bonjour les Brillants. En faisant toutes nos rencontres dans le dernier Mégaphone du brillant.fr, et alors que nous étions ici à Pont de Barret… nous nous sommes contentés de faire ce que font tous les amoureux : nous vous avons présenté la bague, et… nous avons carrément négligé l’écrin.

Alors, laissez-moi vous guider. Pour aller à Pont de Barret, d’abord tu prends cette route :

Ensuite, c’est plutôt facile, tu suis cette montagne :

Bon, là, forcément, tu vas entrer dans ce tunnel :

Mais, ce tunnel il est comme toutes nos vies : Il y a toujours une lumière au bout…

Donc, là c’est ok… je vois que tu es entré dans le game… alors ensuite, je te propose une petite série de photos, juste pour le plaisir :

Hum… Oui, pardon, mais là je me sens un peu dans l’obligation de vous le rappeler que je fais ce reportage-photo avec ma chérie, et qu’en vérité ma recherche du « bon angle », du « mais, attends… là ce serait mieux si je jouais avec le contre-jour… ». Et je ne te parle pas de l’importance du cadre ! Alors que pourtant, ma chérie… sur toutes ses photos d’identité, c’est La Joconde ! La Jeune fille à la perle… ! j’te jure, en mode Photomaton elle est juste à tomber !

Bref, je m ‘égare. Oh… on est arrivés.

Hey… Vous savez quoi ? Je vais vous inviter à cette balade, exactement comme visuellement je l’ai découverte. Entre émerveillements nouveaux et oui, certains souvenirs d’ados…

Cet album photo d’un néo-explorateur de Pont de Barret, le voici, comme je l’ai vécu :

Là, je ne sais pas vous, mais moi je n’en peux plus… ah mais non… ! Je suis idiot ! Je vis tellement intensément les choses, que naïvement, j’imagine toujours que vous aussi vous êtes aussi épuisés que moi. En psy, ils appellent ça « un transfert »… Tu parles, les seuls transferts que je connais sont ceux que me font Messieurs… Ah, pardonnez-moi, moi portable sonne, et là je suis obligé de répondre. Voilà, c’est réglé. Ouf… Je ne sais pas vous, mais moi ça y est, j’ai repris mon souffle… Je viens de faire « un transfert » aux îles Caïmans…

Maintenant, ladies and gentlemen, je vous pose la question…

Est-vous prêts a être subjugué(e)s par le final de ce Photogram consacré à Pont de Barret ? Si votre réponse est « oui » appuyer sur la touche « étoile » de votre téléphone…

Mathias, tes digressions oiseuses ne font rire que toi.

Ça, figure-toi, que je ne l’ignore pas.

Ok, on envoie les images… Ah, juste un détail, pour commencer, il faut savoir qu’à Pont de Barret, on fait des tags, mais sur ardoise….

Il y a toujours une impression assez paradoxale lorsqu’on se promène au cœur de ces « vieux » villages drômois, c’est que le cadre encourage de nouveaux « arrivants », donc qu’il y a une relève. Une relève un peu autonome, beaucoup réaliste et forcément utopiste. Mais aussi, avouons-le, trop souvent « de passage »… Lebrillant.fr qui a toujours pensé qu’on ne trouve d’échappatoire que dans la communauté des idées, est et restera toujours très curieux de tous ces petits mouvements démographiques qui semblent composer ou recomposer « une nouvelle Drôme ». Parce que ça, c’est sociologiquement passionnant.

Et… Mais alors là vraiment, merci a vous. On a que de très bons retours sur nos publications, et il paraît que même les râleurs nous aiment bien. Voilà, quand on ne ménage pas sa peine, les encouragements font vraiment chaud au cœur.

Encore merci.

Mathias Deguelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.