LE PHOTOGRAM DU BRILLANT: LE CAMPING DE GERVANNE.

Bonjour les Brillantes, bonjour les Brillants. Le Photogram de ce jeudi fait naturellement suite au Mégaphone d’avant-hier, et poursuit sa visite avec ce « tout-en-photo » de l’immense camping de Gervanne. Amoureux des camping-car, des caravanes et des tentes, ce reportage tout en images devrait vous combler…

Paré pour la balade ?

Ne voulant troubler la quiétude des campeurs, j’ai adapté mes mouvements pour que ma présence soit la moins dérangeante possible, une tâche qui m’a été simplifiée par l’omniprésence des arbres et de la végétation qui assurent un maximum de tranquillité et d’intimité pour ces « riverains » de passage, et qui me permettent de rester discret.

C’est bien connu, pour vivre heureux, vivons cachés… ou vivons bâchés…

Naturellement, je parcours le camping, pour me diriger vers la Drôme, et pendant la traversée de cet immense bivouac, mon regard est constamment attiré par des détails incongrus qui eux aussi font parti de cet environnement qui ne ressemble qu’à lui-même.

Et bien-sûr, il y a cet accessoire sans lequel « ces escargots » ne pourraient voyager sans leur maison « sur le dos »… Le nœud Gordien entre celui qui tracte et celle qui est tractée…

Hum, l’air se vivifie, et tout mon corps ressent déjà la fraîcheur qui annonce la proximité du cours d’eau, bien qu’en cette période de l’année le niveau de l’eau a prématurément et significativement baissé…

Sur le chemin du retour, je croise cet engin plutôt bruyant, je pose mon index sur mes lèvres, signifiant ainsi un « chuuut… ! » au chauffeur, qui comprend immédiatement ce que je veux dire…

Je marcherai presque sur la pointe des pieds, pour ne surtout pas réveiller ou troubler le repos de ces innocents plongés dans le sommeil du sage…

Je laisse ces dormeurs dans les bras de Morphée, et m’en retourne sur Crest en réalisant que pour combattre mes insomnies chroniques, il faudrait peut-être que je pense à installer un camping dans ma chambre à coucher.

Bonne fin de semaine à tous, bon pont si vous le faites…

Dimanche lebrillant.fr va consacrer un long reportage sur le retour de Rémi Gondran, ce crestois qui a parcouru plus de 3000 kilomètres à travers toute la France en auto-stop (et en marchant…) une initiative réalisée au profit des enfants malades.

Donc, à dimanche.

Textes et Photos : Mathias Deguelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.